Nouvelle technique de forage de puits

Dans le cadre de la réalisation des objectifs qui lui sont tracés dans le domaine de la lutte contre la pauvreté dans les zones arides, le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural par le biais de l’appui du peuple a signé, récemment, une convention avec l’ONG « ATICA 21 » visant à former les acteurs locaux mauritaniens sur des techniques simples de forage de puits utilisant des outils locaux.

Cette technique vise à réduire le coût de forage des puits et partant celui de l’eau destinée à l’irrigation des terres sur lesquelles est pratiqué le maraîchage.

Au cours d’une rencontre avec l’Agence Mauritanienne d’Information, vendredi, M. Seyidna Ould Ahmed Ely, responsable de la composante « innovation et gestion des connaissances » au programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural par le biais de l’appui du peuple a précisé que la première phase de cette expérience, en cours actuellement, porte sur la fabrication des outils de forage et la formation des compétences locales.

Il a ajouté que la phase suivante débutera incessamment avec le début de la réalisation des forages dans la wilaya de l’Assaba grâce à une main d’oeuvre locale.

Il a précisé que cette technique qui est à la porté des producteurs maraîchers dans les zones d’intervention du programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural, dans les zones oasiennes et dans les zones semi-humides a prouvé sa fiabilité dans certains pays africains à climat sec et où les eaux souterraines sont rares.

Il a en outre indiqué que la technique qui avait été déjà expérimentée dans la vallée du fleuve pour irriguer les cultures maraîchères a contribué à résoudre le problème de pompage d’eau souterraine d’une profondeur allant de 30 à 40 mètres, à moindres coût et effort.

Le responsable a insisté sur la simplicité de la technique où sont utilisés, a-t-il dit, des outils fabriqués à partir de matériaux locaux peu couteaux, ce qui est de nature, selon lui, à permettre l’exploitations de nouvelles superficies pour la pratique du maraîchage.

Il est à noter que le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural par le biais de l’appui au peuple a déjà réceptionnés de la part de certains ateliers et de compétences nationales les outils fabriqués localement qui serviront pour le forage de 5 puits programmés dans le cadre de cette expérience.

Une telle action aura des impacts positifs grâce aux opportunités d’emploi permanentes qu’elle créera. Elle encourage aussi l’innovation et permet d’améliorer les compétences locales.

Source:AMI