Payez moins d’impôts en faisant des dons !

« Les dons aux associations sont un moyen d’optimisation à la portée de tous les ménages imposables », assure en revanche Jean-Philippe Delsol. Les sommes versées à certaines œuvres ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 75% des sommes versées, dans la limite de 521 euros. C’est le cas des associations visant à fournir repas gratuit, soins ou encore aides au logement. Par exemple : la Croix-Rouge, Handicap international ou les Restos du cœur. A condition qu’elles soient déclarées d’utilité publique ou d’intêret général, les dons aux autres associations permettent de déduire 66% des sommes versées, dans la limite de 20% du revenu imposable. Enfin, si vous êtes bénévole et que vous avez engagé des frais dans l’une de ces associations, vous pouvez également en déduire 66% du montant sur votre feuille d’impôt.

C’est aussi le moment de s’engager. Les dons aux partis politiques, limités à 7 500 euros par parti, ouvrent également droit à une réduction d’impôt de 66% des sommes versées. Même chose pour les cotisations versées aux organisations syndicales, quant à elles limitées à 1% du revenu annuel. Ou quand l’impôt se veut donnant-donnant.